A mes très chers adultes !!!

Publié le par ninina.over-blog.com

  how-to-make-it-in-america

L'image comme la série décrivent parfaitement mon idée de la jeunesse certes fêtarde, rêveuse, mais créative et ambitieuse


J'entends souvent des adultes critiquer les jeunes, je me retiens toujours pour ne pas les répondre ou leur crier dessus. Pourquoi haïr les jeunes sous prétexte que :

« les jeunes d’aujourd’hui n’ont aucune pudeur »

"Que ce sont des paresseux, (en se référrant à une seule génération)"

"Qu'ils sont mal élevés, (alors là, faut vraiment que je me retienne dure pour ne pas répondre)

et j'en passe, avec d'autres phrases du genre.

 

Mais soyons clair, aucun adulte ne peut dire que c’est juste un phénomène d’une génération.

 

Socrate en son temps avait la même réflexion, extrait : «Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l’autorité et n’ont aucun respect pour l’âge. À notre époque, les enfants sont des tyrans.». Et ça, très chers adultes c'était en -400 avant JC.

Alors cessez de nous stopper sans arrêt dans notre élan parce que nos actions vous dépassent, faites preuve de compréhension, encore un peu d’effort, permettez-nous ne serait-ce qu’un et un seul bénéfice du doute, l’occasion de faire des erreurs et d’apprendre à travers nos erreurs, laissez-nous rêver, vous avez fait votre temps, vous avez eu droit aux mêmes remarques que je qualifierais de jalousie envers les jeunes d'ailleurs.

 

Oui les jeunes font des bêtises le plus souvent consciemment pour choquer (cf crise d’adolescence), oui il faut cadrer les jeunes parce que finalement ils ont peu d’expériences et ont besoin de profiter des retours de leurs aînés, mais non à l’inhibition de leur liberté d’action (les jeunes sont créatifs, apportent toujours du neuf, du frais). Les séniors ont l’expérience, seule l’ensemble peut faire des étincelles, et ça vous ne pourrez le nier.


Alors respectons-nous.

Publié dans Coup de gueule

Commenter cet article