Histoire d'une marre divine ou conte à morale

Publié le par ninina.over-blog.com

A.D. est un vieil enseignant dans une école à Bako Djicoroni. Père de plusieurs enfants et marié à trois épouses, M. Diarra vit depuis plus d’une décennie dans sa propre concession.

Musulman modeste, le vieux père qui est allé à la retraite l’année dernière, a subitement changé de comportement dans sa famille et dans le quartier depuis maintenant quatre mois.

En effet, depuis janvier dernier, le vieux Diarra est devenu un adepte de la mosquée du coin où il passe pratiquement toutes ses journées. Voilà qui peut paraître normal.

Mais en plus, il s’est acheté un chapelet d’une longueur impressionnante, et passe tout son temps à réciter le Coran dans sa cour. Ce qui ne semblait grave non plus.

Mais ce qui a intrigué plus d’un, c’est que, le vieil homme ne se douchait plus.
Que se passait-il alors ? M. Diarra, aurait-il perdu la tête ?

La famille et les voisins du vieil enseignant s’inquiétaient de jour en jour avant de découvrir la clé du mystère.

Il y avait en effet, énigme : au milieu de la vaste chambre à coucher du vieux Diarra, il y a une petite "mare" qui ne tarissait pas.
Le vieil enseignant avait consulté des marabouts et tous lui avaient confirmé qu’il s’agissait là « d’un phénomène naturel, un signe de bonheur de Dieu ».
Voilà pourquoi, le vieux Diarra en est venu à tant vénérer l’eau, qu’il ne se douche plus.
Pour le bonheur de la famille, le 2 avril dernier, le calvaire a pris fin.
Ce jour, le vieil homme reçut sa facture eau de EDM-SA qu’il fixa longuement, contrairement à ses habitudes.
Coup de théâtre, le montant s’élevait à 98.000 Fcfa. Du coup, M. Diarra, s’effondra, évanoui.
On l’arrosa d’eau glacée et il revint peu après à lui.
Contact a été rapidement pris avec des plombiers de EDM-SA.
Découverte : la « mare intarissable » n’était ni un phénomène naturel, ni « un don de Dieu ». Elle était occasionnée par la fissure d’un tuyau.
Actuellement, le vieux Diarra a abandonné son long chapelet, et n’a même plus le temps d’aller à la mosquée.
Il traîne à EDM-SA, à la recherche d’un arrangement »… « naturel ».

 

Source : Article de Boubacar Sankaré sur www.Maliweb.net

 

Commenter cet article